À propos de moi

Voici un instantanée de mon jeune parcours dans le Web :

Instantanée parcours Web CV design
Instantanée parcours Web CV design

Retour aux sources :

Les années de mon adolescence étaient relativement pauvres en activités à l’extérieur de chez moi. Ma curiosité les a remplacées par les activités sur internet, liées à l’informatique (Technologies, réparation et assemblage d’ordinateur, etc…). Je me suis forgé dans cet univers qu’est le Web 2.0. Avec mes préférences pour l’électronique, Adobe Illustrator, et les services web tels que ceux de Google.

Je ne sais pas quel sera mon futur métier, mais à terme, tout ce que j’ai envie de faire, c’est de participer aux futurs changements de ce monde, de ce pays, ou de ma ville de Bordeaux. Ainsi, je les soutiendrai dans leur transition vers le numérique, qui favorisera toute la pensée collective, à travers le partage massif d’idées de pair-à-pair.

Réseaux professionnels:

logo LinkedIn

Logo Yupeek

Seulement il faut d’abord gagner en expérience… 2 stages pendant mon DUT Multimédia et Métiers de l’Internet et un contrat d’alternance entre l’Agence MWD et la Licence Professionnelle E-commerce ne suffisent pas. Pour m’insérer dans le monde professionnel, je suis prêt à me démarquer, à travers le domaine du design.

Portfolio, ou social design :

logo Behance Networklogo Dribbble

Je voudrais monter ma propre entreprise pour « numériser » les processus de travail de divers métiers afin d’optimiser et d’améliorer la vitesse, la visibilité, la transparence, et l’auto-organisation. Les idées ne manquent pas. Je pense quotidiennement à comment optimiser ma vie, c’est-à-dire mon temps, mon confort, ma qualité de vie, et toutes mes pratiques habituelles se remettent souvent en cause.

Réseaux polyvalents :

logo Facebook logo Google+ Google Pluslogo Twitter

Que ce soit à la préfecture, à la mairie, au tribunal, le problème est toujours le même : les procédures de travail sont bridées, voire figées. Pour tous les types de besoins : renouvellement de papiers, demande de formulaires, dérogations, etc…

À mes yeux nous pourrions aller bien plus loin, si le numérique doit encore gagner la confiance de quelques communautés reculées qui résistent encore et toujours à l’envahisseur, il sera une évidence demain pour leur descendance. Le moins que je puisse faire actuellement c’est d’aider ces communautés à prendre confiance, en leur montrant que leur métier peut souvent être amélioré par cet extraordinaire outil communautaire qu’est Internet.